Nouvelles infrastructures et créations d’emplois par MOBILITAS à Luigny

Acteur dynamique en Eure-et-Loir, le Groupe MOBILITAS a annoncé la création de deux nouveaux centres sur son site de Luigny,
situé entre Chartres et Le Mans, avec à la clé une cinquantaine de créations d’emplois dans la région d’ici à 2030.

Répondre aux besoins grandissants de ses clients en termes de gestion, de stockage et de numérisation des données fait partie des priorités de MOBILITAS. C’est dans cette optique que le Président du conseil de surveillance du Groupe, Alain Taïeb, est venu fin avril présenter aux élus et responsables du territoire ses projets pour le site de Luigny. De nombreuses personnalités avaient fait le déplacement :

  • Alexis Robin, Sénateur suppléant de Albéric de Montgolfier, sénateur d’Eure-et-Loir,

 

  • Harold Huwart, Président de la Communauté de Communes du Perche, Maire de Nogent-le-Rotrou et Vice-Président de la région Centre-Val de Loire,
  • Françoise Hamelin, Conseillère départementale,
  • Luc Lamirault, Député d’Eure-et-Loir,
  • Thierry Bouthier, Maire de Luigny
  • Naïma Mejani, Sous-préfète de Nogent-Le-Rotrou,
  • Géraldine Pémartin, Directrice de la Communauté de Communes du Perche

 

Deux nouveaux centres pour développer la numérisation et la formation

D’ici à 2030, de nouvelles infrastructures vont voir le jour sur le site avec la création d’un nouveau Centre de Conservation d’archives (Luigny 4) et un nouveau Centre de Numérisation et de Formation (Luigny 5). « L’objectif est de faire du site de Luigny le pivot de développement de sa filiale Pro Archives Systemes sur le territoire national et international », a précisé Alain Taïeb. Le site accueille déjà un Centre de Conservation et un Centre de Numérisation, intitulés Luigny 1 terminé en décembre 2012 et Luigny 2 achevé en juillet 2017. Un troisième est en cours de construction.

Cette nouvelle initiative va permettre la création de plus d’une cinquantaine d’emplois qualifiés et durables dans la région et d’un centre de formation des métiers de l’archivage. « L’archivage et la numérisation constituent des activités d’avenir et il est important pour notre Groupe de valoriser et promouvoir des métiers parfois méconnus mais porteurs », a affirmé Alain Taïeb.

Parmi les emplois à pourvoir seront proposés des postes de responsables de dépôt et d’archivistes pour le Centre de Conservation et de chefs de projet senior, de responsables adjoints à la production de numérisation ou encore d’opérateurs de numérisation de fonds patrimoniaux pour Luigny 5.

Un impact vertueux au niveau régional

« Le développement et la pérennité du Groupe passent d’abord par les hommes et les femmes qui le composent. MOBILITAS investit dans le recrutement de nouveaux talents et la formation de ses collaborateurs, a assuré Alain Taïeb. L’extension des infrastructures, la formation et le recrutement de nouveaux talents s’inscrivent dans la politique de long terme que le Groupe mène depuis près d’un demi-siècle. Les projets Luigny 4 et Luigny 5 en sont les parfaits reflets ».

Ce projet sur le site de Luigny va impacter positivement la dynamique au niveau régional. Les nouveaux postes seront autant de nouvelles opportunités de carrières pour les résidents de la région que pour des familles incitées à venir s’installer et s’établir durablement dans le département d’Eure-et-Loir et les départements limitrophes.

Share This