BPI et Business France lancent un nouvel accélérateur dédié au business en Afrique

BPI et Business France ont lancé le 9 février un accélérateur dédié au développement business en Afrique pour 25 PME françaises. Ce programme, parrainé par Alain Taïeb, Président du Conseil de Surveillance du Groupe AGS-Mobilitas, est prévu sur 12 mois et éclaire le dynamisme des PME françaises et leur attrait pour l’Afrique.

« Osez l’Afrique ! Le continent africain est une terre d’opportunités qu’il faut saisir dès maintenant ». C’est par ces mots que Franck Riester, ministre délégué chargé du Commerce extérieur et de l’attractivité, a lancé le 9 février le premier accélérateur dédié au développement business en Afrique, créé par la Banque Publique d’Investissement (BPI) et Business France (en savoir plus). Fort de sa longue expérience en Afrique et de son engagement pour ce continent depuis des décennies, Alain Taïeb, Président du Conseil de Surveillance du Groupe Mobilitas, a été choisi pour parrainer cette initiative.

« L’expansion internationale et l’Afrique font partie de l’ADN de notre ETI familiale depuis toujours, a assuré Alain Taïeb. En 2016, nous avons conclu le projet Africa54, faisant du groupe Français la première entreprise au monde présente dans les 54 pays du continent africain. Aujourd’hui, nous fournissons des services de mobilité internationale depuis tout point du monde vers n’importe quelle destination en Afrique. Désormais, c’est notre pôle Archivage physique et numérique qui devient le second axe (et pas le dernier) de notre développement dans ce Continent en pleine croissance ».

 

L’Afrique : un tremplin pour le développement des entreprises

L’objectif de cette initiative est d’aider et conseiller 25 PME françaises avec de fortes ambitions à l’international pour leur permettre d’accroitre leur chiffre d’affaires d’au moins 20% sur le continent africain via des partenariats, des implantations ou des acquisitions. Parmi ces entreprises, on compte entre autres le fabricant de climatisation Airwell RES, le spécialiste de machines et d’équipements pour la transitique, le traitement de l’air et le process AVN, l’équipementier technologique Lacroix ou encore la société spécialisée dans la production d’énergies renouvelables Solvéo Énergie.

Les dirigeants de ces entreprises veulent pérenniser leur développement en Afrique. Pour Pedro Novo, directeur exécutif Export de la BPI, il s’agit là de « belles PME de nos territoires », en majorité familiales. Cette promotion tricolore représente une grande variété de secteurs, du BTP à l’énergie en passant par le numérique, les télécommunications ou l’industrie. Plus de la moitié ambitionne de viser dans un premier temps les marchés d’Afrique de l’Ouest et du Centre, les plus traditionnels pour des entreprises hexagonales.

« Le potentiel du continent africain n’est cependant pas accessible aux premiers venus » explique Christophe Lecourtier, Directeur général de Business France. Les entreprises de cette première promotion, issues de toutes les régions françaises, ont déjà une première expérience sur le continent africain et réalisent un chiffre d’affaires de plus de 5 millions d’euros ».

 

Intégrer un collectif dans le business africain

Via cet accélérateur, ces 25 PME intègrent un programme de 12 mois qui vise à les immerger collectivement dans les réalités du business du continent africain. Elles vont bénéficier de coachings individuels d’experts spécialisés sur les affaires en Afrique, participer à deux séminaires de réflexion stratégique et à un parcours e-learning complet, intégrer un collectif de chefs d’entreprises afin de multiplier les connexions avec les milieux d’affaires franco-africains.

Les 25 PME participeront aussi à des événements dans l’Hexagone ou en Afrique. L’un d’entre eux est prévu à Abidjan en Côte d’Ivoire en juin prochain et sera dédié à l’entrepreneuriat. Au deuxième semestre, le programme devrait les conduire au Sénégal pour un événement autour de la ville durable.

« Au travers de ce nouvel Accélérateur, lancé avec Business France, nous avons mis en place un programme sur mesure, dans une logique partenariale, pour accompagner et préparer les entreprises françaises à se projeter sur le continent africain, a précisé Nicolas Dufourcq, directeur général de Bpifrance. Notre objectif est de mettre en synergie les deux écosystèmes pour devenir plus performants ensemble »

Alain Taieb et son Groupe ont également tendu les mains à ces 25 PME et quel que soit le pays sur les 54 que contient ce continent… l’aide sera là.

Les Conseillers du Commerce extérieur de la France, eux même Entrepreneurs en Afrique, et dont sont membres les plus hauts dirigeants de AGS-Mobilitas en Afrique seront des appuis et aides supplémentaires que BPI et Business France connaissent très bien.

Share This